• Maux à Mots

     

    Ô Vous ma récompense autant que ma douleur
    Je vous aime et vous hais ! A vous je m'abandonne
    Me dénude vous charme et en vous je frissonne
    Etonnée de m'offrir ainsi à l'impudeur.

    Vous êtes les non-dits prisonniers de mon coeur
    Que ma bouche ne sait prononcer sans souffrance
    Empêchée par les pleurs à la brûlure intense
    Et les cris intérieurs d'un passé destructeur,

    Les missionnaires blancs de l'âme en voile noir
    En quête d'un tombeau où jeter sa tristesse
    Les débris de chagrin tombés de sa détresse
    Et graver sur la stèle : “Ci-gît mon désespoir”,

    Mais aussi mon exil mon île à coeur ouvert
    Le ciel où je respire et la mer sans naufrage
    Le rêve méthylène aussi bleu qu'un nuage
    Après avoir craché sur le feu de l'enfer.

    Ô Vous ma récompense autant que ma douleur
    Je vous aime et vous hais ! Mes maux je vous les donne
    Faites-en un poème où chaque mot fredonne
    Une chanson de vie d'amour et de douceur.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :