• votre commentaire
  •  

    Cette nuit j'ai découvert
    Un mot inestimable
    Le mot "Respect"

    J'ai fait un long chemin
    Comme un long voyage
    Je me suis assise
    J'ai cherché... à me retenir
    J'en suis sortie pure car
    Un espoir...
    Est né en moi...
    Je suis libre...de le Respecter
    J'ai fermé les yeux
    Je sais que celui-ci
    Je ne pourrai le briser

    Je suis revenue différente
    J'ai laissé cette nuit là
    Une partie de moi
    J'ai laissé s'échapper
    Ma douleur
    Et je me suis surprise
    À sourire
    De tout ce qu'ont été ces moments
    Qui ont fait de moi celle que je suis
    Qui ont fait de moi une âme
    L'âme de celle qui a tant souffert

    Ma douleur...
    Mais elle est restée là
    À mes côtés
    Entre ce que l'on est
    Et ce qu'on a été
    J'ai appris le Respect


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    L'Insoumise

    Orgueilleuse insoumise,
    L'amour est ton dessein, ton exutoire
    Les songes suaves de ton âme éprise
    Sont comme la douceur d'une brise,
    Menant au trépas cendres de moire,
    Vapeurs opaques et regain noir.

    Le reflet de ton âme virevoltant,
    Au gré de désirs envoûtants, enivrants,
    En quête d'un absolu étincelant.
    Pour le sublime elle se damnera !
    Nulle rédemption alors ne viendra,
    Jusqu'au repos éternel de ton corps las....

    L'infinie légèreté de la pensée
    Supplantera la raison insensée
    Et une douce folie pénètrera ton esprit radieux !
    Ô exquise déraison, comme tu célèbres les cieux !
    Et dans le crépuscule gracieux et argenté
    La terre, dans ton coeur n'achève plus de chanter !

     

     



    votre commentaire
  •  

    Lui<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

     

    De l'amour, de la tendresse, qui donc oserait en douter
    Mais pas deux sous de respect pour l'ordre établi
    Et la politesse et cette chère discipline
    Une légèreté et des manières à scandaliser

    Il vous arrange de ses mots

    Et dans ses yeux, on peut lire son espiègle plaisir
    À voir que sous les mots il déplace toutes choses
    Et qu'il  agit avec vous

    Comme s'il les possédait

     

    P


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique