•  



     



    Eternelle sagesse



    Où l'on se repose



    Bercé par tes murmures



    Les paupières closes.....



     


    votre commentaire



  • Tout à l'heure si clairs, si baissés et si doux,



    On ne reconnaît plus ses chastes yeux



    Eux qui s'attendrissaient aux lever du soleil



    Le regard devient soudain plus sombre que la nuit



    Le visage implorant avec félicité



    La caresse trop longue et le plaisir qui dure...



    Ce feu subtil, langoureux et secret



    Qui la dresse lascive et l'étend alanguie



    Obéir au frisson qui brûle ses chairs



    Ses yeux d'esclave heureuse,



    Ne plus être plus enfantine et pudique



     


    1 commentaire

  •  


    J'aimerais te  sentir contre moi,
    Diriger tes envies pour une fois
    Tu sentiras ma langue
    Sur ce passage étroit de ton membre
    Et soudain dans tes yeux je verrais
    Ton plaisir en surcroît
    Je veux t'appartenir
    Sans pour autant te retenir
    Mais règne en moi cette peur d'être délaissée
    Je veux te surprendre et cette envie qui s'enflamme en moi
    Tu sauras ce qu'est l'extase maléfique
    De quoi est capable cette Angélique
    Je serai ce serpent qui parcourera ton corps semi endormi 

     


    votre commentaire




  • Les femmes ont la fâcheuse habilité à pouvoir donner leur corps


    sans donner leur esprit. J'ai donc pris son esprit. 


    Et j'attends maintenant qu'elle reprenne ses sens

    pour que je puisse user de ce que je viens de conquérir.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique